Une nouvelle frontière dans la fusion neuroscientifique

Une nouvelle frontière dans la fusion neuroscientifique

Dans un article récent publié dans le Revue internationale de recherche en psychiatriele Dr Gerard Marx de MX Biotech et le professeur Chaim Gilon de l'Université hébraïque de Jérusalem présentent une intégration innovante de deux théories notables des neurosciences : l'hypothèse du réseau neuronal mondial (GNW) et le mécanisme tripartite de mémoire.

Titré „La « conscience » en tant que fusion de l'hypothèse du réseau neuronal global (GNW) et du mécanisme tripartite de la mémoire,” l'étude offre de nouvelles perspectives sur les phénomènes complexes de la conscience et de la mémoire.

La recherche s’attaque à un défi important dans l’étude de la conscience qui a longtemps été considéré comme insurmontable. Le Dr Marx et le professeur Gilon proposent que la mémoire joue un rôle central dans la formation de la conscience, contrastant avec l'idée selon laquelle la théorie de l'information informatisée fournit un cadre suffisant pour comprendre la mémoire neuronale.

Ils affirment que le contenu émotionnel stocké dans le réseau neuronal s’écarte des données informatiques standard, jetant ainsi les bases de la mémoire neuronale et ajoutant de la profondeur et de la signification à l’expérience consciente.

Les chercheurs suggèrent d’intégrer la théorie de l’espace de travail neuronal global (GNW) au mécanisme tripartite de mémoire pour mieux comprendre comment le cerveau crée des souvenirs expérientiels. Dans leur modèle, ils postulent que les activités électrochimiques complexes des neurones individuels sont unifiées par les unités structurelles du cerveau, créant ainsi un réseau unifié qui facilite la conscience grâce à la mémoire émotionnelle.

Les principales conclusions de l'étude comprennent le concept proposé d'un „nuage cérébral” qui met en évidence le flux interconnecté d'informations dans toutes les régions anatomiques du cerveau, facilité par le Global Neuronal Workspace (GNW).

Un mécanisme tripartite pour la mémoire neuronale a également été identifié, dans lequel les neurones utilisent des cations métalliques traces et des neurotransmetteurs pour coder les états émotifs au sein de la matrice extracellulaire.

L'étude souligne également l'importance évolutive des processus de signalisation chimique bactérienne dans le développement de la mémoire neuronale et de la conscience dans les organismes complexes.

À travers une lentille biochimique, la recherche explique comment la vie passe à la conscience via l’évolution de la mémoire. En cartographiant les progrès de la signalisation des réseaux neuronaux depuis la communication chimique bactérienne jusqu'à la conscience des primates, l'étude fournit un cadre complet pour explorer l'interaction complexe entre la mémoire, la conscience et l'évolution.

Arrière-plan

„Nos recherches sur le mécanisme tripartite de la mémoire explorent les rôles collaboratifs des neurones, de la matrice extracellulaire neurale, des métaux traces et des neurotransmetteurs dans la formation, le stockage et la récupération de la mémoire.

„Nous avons découvert que certains métaux, liés à la matrice, peuvent altérer sa structure, formant des complexes qui servent d'unités fondamentales de la mémoire. Ces complexes métalliques ont la capacité d’interagir avec les neurotransmetteurs, entraînant ainsi la formation d’unités de mémoire émotionnelle. Ces unités de mémoire créent collectivement un cadre pour stocker les informations dans le cerveau.

„Ce mécanisme proposé met en lumière la manière dont les perturbations des niveaux de métaux pourraient potentiellement avoir un impact sur les fonctions de la mémoire. En outre, nous pensons que des troubles tels que la maladie d'Alzheimer et l'autisme pourraient être liés à une dérégulation de la manipulation du métal par l'organisme.

„Comprendre ces relations complexes donne un aperçu des processus de formation et de récupération de la mémoire, aidant ainsi à comprendre des conditions allant de la perte de mémoire à court terme à des troubles de la mémoire plus graves,” affirment les chercheurs.

Gerard Marx est issu du milieu de la coagulation sanguine et de la biotechnologie. Chaim Gilon est un professeur émérite actif spécialisé dans le développement et la synthèse de médicaments à base de peptides.